©Olivier PERROT 2015 - courriel : afnh@orange.fr - Ecole Belge d’Hypnose et de Thérapies Brèves

4 rue des Sablons - 77300 Fontainebleau - France - Association Française de Nouvelle Hypnose

Milton Erickson est né le 5 décembre 1901, et décédé le 25 mars 1980 à Phoenix Arizona.


Psychiatre américain, il est à l’origine du renouveau mondial de l’hypnose. C’était probablement un génie, et pourtant il a démarré sa vie, en présentant un certain nombre de retards. On découvrira qu’il présente une forme particulière de daltonisme, dans laquelle la seule couleur qu’il perçoit est le violet. Cette couleur deviendra d’ailleurs une couleur fétiche et on lui connaît de superbe costume violet. Il parlera également avec retard, peut être en raison d’un autre trouble, il ne percevait pas les rythmes… Il est également gravement dyslexique. Et comme si tout cela ne suffisait pas, il contracte la polio à l’âge de 17 ans…


En même temps qu’il cumule ces handicaps, il fait preuve d’une forte intelligence intuitive. Un exemple célèbre est l’histoire du veau. Alors que le petit Milton a 8 ans, son père tente de faire rentrer un veau dans l’étable. Ce dernier refuse et est campé sur ses quatre pattes. Le petit Milton s’amuse des efforts désespérés du père, puis propose son aide. Il a compris que le veau résiste à la force exercée par son père, alors il décide d’utiliser cette résistance. Il se positionne derrière le veau et tire un grand coup sur la queue… ce dernier s’enfuit droit devant lui, emportant le père sur son passage et rentre dans l’étable.
Plus tard Erickson deviendra maître dans l’art d’utiliser ou de contourner la résistance qui est aussi une force présente en hypnose comme dans la psychologie générale.


Si nous revenons à ses 17 ans et à la polio, il va faire un coma et en ressortir totalement paralysé. Tout du moins le croit-il jusqu’au jour où posé sur un rocking-chair, il constate l’oscillation de ce dernier. Illogique si il est réellement paralysé… Erickson en tire la conclusion que inconsciemment il bouge. Si le fauteuil bouge, c’est que Milton bouge. Et il va alors commencer une longue et profonde introspection pour comprendre quel muscle il mobilise ainsi inconsciemment. Dans le même temps il développe ses capacités d’observation en scrutant sa jeune sœur qui est justement en âge d’apprendre la marche. Il écrira plus tard un texte dans lequel il décrit tout ce qui se passe dans le corps humain lorsque nous faisons deux pas. Et ce texte fait 16 pages…


Partant de ce constat, Erickson va mettre un an pour se rééduquer et pouvoir se tenir debout, puis une seconde année pour retrouver totalement l’usage de ses jambes. Durant cette seconde année pour se rééduquer il fait un long voyage en Canoë qui fait également partie de la légende Erickson.


Ensuite Erickson va commencer ses études, et bien sur choisir médecine… c’est en 1923, à l’âge de 22 ans qu’il va découvrir l’hypnose. Cela grâce a Clark Hull son enseignant. Il fait alors le rapprochement entre l’état des patients hypnotisés et son propre état d’introspection poussée. Il en déduit que comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir, il a lui même fait de l’hypnose sans le savoir (ou plus exactement de l’auto-hypnose).


Il va combiner ses propres expériences avec l’hypnose qu’il découvre, et ainsi totalement remodeler, refonder la pratique de l’hypnose. Il pose d’abord le constat qu’il existe une sorte d’expérience naturelle d’une hypnose légère qui correspondrait à l’état de rêverie. Comme lorsque nous sommes plongés dans nos pensées en voiture. Il nomme cet état la transe commune, ou quotidienne et explique que nous pouvons faire un apprentissage pour approfondir cette rêverie. La rêverie amplifiée correspond alors au fonctionnement hypnotique. Cette transe, ce lâcher-prise, fait alors apparaître des possibilités nouvelles, de contrôle de l’esprit sur le corps (contrôle de la douleur pas exemple), et de recadrage, de réaménagement au niveau psychologique. Il pose en effet un second jalon important dans son œuvre, dans ce fonctionnement nous pouvons bénéficier des bienfaits de notre inconscient. Nous reprenons les métaphores développé ici par ailleurs. Notre inconscient trouve des solutions pour nous, comme lorsque la nuit porte conseil. Notre inconscient peut gérer notre corps comme lorsqu’on est capable de traverser un mur de flammes pour sauver sa vie, ou celle de son enfant. Et enfin on dit le vélo ça ne s’oublie jamais c’est inconscient, on peut dire la même chose de tout nos apprentissages, lecture, écriture, voiture,… Nos apprentissages deviennent efficaces lorsqu’ils deviennent inconscients.


L’hypnose éricksonienne devient donc une expérience accessible à tous, dans laquelle nous allons stimuler notre inconscient positif, afin qu’il améliore ce que la volonté et l’intelligence habituelle n’a pas su régler. Dans cet état d’esprit, c’est finalement le patient qui apporte les solutions qu’il a en lui, sans le savoir, et le thérapeute n’est qu’un catalyseur. On est donc loin de l’image de manipulation et de pouvoir véhiculé par l’hypnose de spectacle…


Erickson a ensuite été le collaborateur et le formateur de fameux thérapeutes, puis a inspiré, la PNL, les thérapies brèves orientées solutions, les thérapies stratégiques, l’école de Palo Alto et d’autres…


Il est aujourd’hui mondialement connu et reconnu.


Milton Erickson

Formulaire d’inscription

L’équipe

Les programmes

Questions Fréquentes

Milton Erickson

Jean Godin

Pour les patients

Bibliographie

Liens

Ecole Belge d’Hypnose

Evelyne Josse

Olivier Perrot